800 capteurs pour mesurer le CO2 dans les écoles wallonnes : appel à candidatures

En ce début de mois de décembre, Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) vient de lancer un appel à candidature vers les écoles pour le projet « capteur CO2 ». Celui-ci consiste à mettre à la disposition des établissements scolaires qui souhaitent y participer un capteur pour la mesure du CO2 dans les classes.
Le projet s’adresse à toutes les écoles wallonnes, primaires et secondaires, tous réseaux d’enseignement confondus. 800 capteurs sont disponibles.
Sont plus particulièrement concernés à travers les outils pédagogiques qui seront mis à disposition : les enseignants de 4ème, 5ème et 6ème primaire ainsi que ceux de 1ère et 2ème secondaire (sciences ou technologie). Les projets pédagogiques proposés peuvent en effet aisément s’intégrer aux programmes de ces années scolaires.

Les enfants passent plus de 80 % de leur temps à l’intérieur des bâtiments scolaires. Polluants et air vicié peuvent s’accumuler dans des classes trop peu aérées, ce qui peut conduire à des concentrations trop élevées en polluants. Si le CO2 n’est pas un polluant en soi, il reste un bon indicateur de la qualité de la ventilation et peut, à lui seul, être la cause de nombreux inconforts : somnolence, perte de concentration, diminution des performances et parfois migraines ou vertiges.
Correctement placé, le capteur -de format rectangulaire d’environ 15 cm de côté avec un affichage en temps réel- va permettre aux responsables d’écoles de mieux déterminer lorsqu’il est nécessaire de ventiler les classes et donc d’améliorer facilement la qualité de l’air des locaux et le bien-être des élèves.

Les mesures seront effectuées durant l’hiver 2020-2021. Les données collectées pendant trois mois seront ensuite envoyées à l’ISSeP (via une interface web ou envoi de la carte mémoire par courrier) afin de nourrir une étude faisant état de la situation sur les concentrations en CO2 dans les classes en Wallonie.
Les écoles participantes s’engagent à participer à une courte séance d’information sur la pollution intérieure et l’importance de la bonne aération des classes. Ces séances d’informations, qui dureront approximativement 2h, seront organisées entre mars et mai 2020. L’ASBL « Hypothèse » y présentera également les outils pédagogiques développés dans le cadre de ce projet.
En fin d’étude, les établissements scolaires participant recevront un rapport personnalisé et confidentiel reprenant les résultats des mesures réalisées dans la classe concernée ainsi que des conseils personnalisés.
Chaque entité participante pourra en définitive conserver l’appareil fourni.

A travers ce projet « capteurs CO2 », l’ISSeP vise à sensibiliser le milieu scolaire aux enjeux de la qualité de l’air intérieur et, plus largement, à sensibiliser aux mesures de prévention des risques sanitaires environnementaux. Commandée dans le cadre du plan Environnement – Santé et soutenue par la Ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier, cette étude est financée par le SPW Environnement et l’AwAC (Agence wallonne de l’Air et du Climat).
Les établissements peuvent s’inscrire jusqu’au 31 janvier 2020, via le lien suivant : https://www.issep.be/capteur-co2/.