Aéro-Sols

Étude des retombées atmosphériques autour des deux aéroports wallons (Liège et Charleroi)

Cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder à la première newsletter parue en octobre 2023 

Newsletter

Les présentations données lors des réunions citoyennes sont disponibles ici pour Charleroi et ici pour Liège.

Contexte

En décembre 2022, la Ministre de l’Environnement, Céline Tellier, a chargé l’ISSeP, en collaboration avec l’asbl Eco-Impact, de mettre en place un projet pilote de surveillance des impacts potentiels des retombées atmosphériques générées par les activités des deux aéroports wallons.

Ce projet a été nommé « Aéro-Sols ».

Impacts environnementaux des aéroports

Les aéroports provoquent des impacts environnementaux, notamment via la production de polluants atmosphériques.  Lors du décollage et de l’atterrissage, les avions émettent des polluants qui peuvent, selon les conditions locales, être plus ou moins dispersés en dehors du périmètre de l’aéroport. Cependant, une fois une certaine altitude atteinte, et sous l’effet de la turbulence due à l’appareil, les polluants sont très dispersés et leurs retombées ne se distinguent plus du bruit de fond des autres sources de pollution (trafic routier notamment). C’est pourquoi le périmètre de l’étude est essentiellement concentré sur la trajectoire de vol à proximité de l’aéroport et correspond aux courbes de bruit.

L’étude Aéro-Sols entend, en toute indépendance et en toute transparence, réaliser des mesures pour connaître la réalité des retombées autour des aéroports de Bierset et de Charleroi. Les nombreuses études menées ailleurs ne sont pas toujours du même avis concernant l’impact des aéroports sur l’environnement. En effet, certaines études montrent un effet très conséquent alors que d’autres études n’ont pas trouvé un impact plus important que les centres urbains ou que les autoroutes.

En revanche, les scientifiques sont unanimes quant aux opérations responsables de la pollution et sur la liste des polluants susceptibles d’être émis.

Objectif de l’étude

Mesurer les concentrations de 3 types de polluants dans les retombées atmosphériques autour des 2 aéroports wallons afin d’évaluer l’impact de l’activité des aéroports de Charleroi et de Bierset sur l’environnement.

Intégrer des citoyens volontaires à toutes les étapes des protocoles expérimentaux sélectionnés, pour garantir la transparence de la démarche.

Méthodologie

Nous aurons recours à 2 techniques de prélèvement.

  • Des jauges avec entonnoir pour récupérer les poussières provenant des retombées atmosphériques. Prélèvement pendant 1 an avec récolte des échantillons tous les 28 jours.
  • Des dispositifs de biosurveillance active par des graminées qui vont capter les polluants dans l’air et dans la poussière. Ces végétaux seront exposés pendant 2 cycles d’une durée de 6 semaines chacun (été 2023 et automne 2023).  

Les stations de mesure seront installées dans les jardins des riverains participants.

Les mesures provenant des stations proches des aéroports seront comparées aux mesures obtenues aux points de référence se situant dans un environnement similaire mais en dehors de la zone d’impact présumée ainsi qu’à des valeurs de référence.

Substances étudiées

Pour ce projet, les substances étudiées sont :

  • Des métaux lourds : Cd, Cr, Cu, Mn, Ni, Pb, Zn
  • Des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) : 16 EPA
  • Des hydrocarbures : fractions C5-C11 et C10-C40


Conditions de participation

Habiter dans le périmètre de l’étude. Voir cartes ci-dessous.

Avoir un jardin ou une cour :

  • De surface plate et accessible depuis la rue ;
  • D’au moins 10m sur 10m ;
  • Qui n’est pas entouré(e) de hauts murs ou bâtiments.

Comment se porter volontaire ?

Si possible, en participant à l’une des réunions citoyennes, organisées le 22 mai 2023 à Charleroi ou le 23 mai 2023 à Liège. Si vous n’avez pas la possibilité d’y participer, vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous pour vous porter volontaire pour héberger une station de mesure :

Inscription Aéro-Sols

Les inscriptions se clôturent le 31 mai pour les deux aéroports.

Les présentations données lors des réunions citoyennes sont disponibles ici pour Charleroi et ici pour Liège.

Partenaire

Asbl Eco-Impact

Eco-Impact est un réseau d’experts au service de l’environnement et de la santé publique. Désireux de faire le lien entre la santé et l’environnement, Eco-Impact développe une nouvelle approche responsable en matière de surveillance et de monitoring des milieux grâce notamment à l’apport de la bio-surveillance, c’est-à-dire l’utilisation d’indicateurs vivants tels que les abeilles, mousses, lichens, choux et autres vers de terre pour témoigner de la qualité de l’environnement ou de sa dégradation.

Contacts

Pour de plus amples informations avant, pendant ou après l’étude, vous pouvez nous contacter :

Sophie Crevecoeur et Caroline Thiry (ISSeP)
ISSeP – Cellule Environnement-Santé, 200 Rue du Chéra – 4000 Liège
Email : aero-sols@issep.be

Marie Cors (Eco-Impact)
GSM : 0497/11 83 35
Email : marie.cors@eco-impact.be