Capteur CO2

Photo air

      INSCRIPTIONS : Le formulaire d’inscription est disponible en cliquant sur le bouton ci-dessous.

            On parle souvent de la pollution de l’air devant les écoles, à l’extérieur, mais on parle moins de la pollution à l’intérieur des salles de classes… Pourtant, elle existe tout autant et vu le temps passé par les enfants en classe, elle peut avoir des conséquences. C’est pourquoi le gouvernement wallon finance une étude inédite de mesure de dioxyde de carbone à l’intérieur des écoles, et ce dans toute la Wallonie !

              Dirigé par l’ISSeP, en partenariat avec l’asbl Hypothèse, l’objectif du projet est de mesurer la quantité de CO2 présente dans l’air ambiant des classes des écoles primaires et secondaires. Dans ce cadre, des capteurs seront distribués gratuitement aux établissements souhaitant participer à l’étude.

              À propos

              Contexte

              Photo air

                En Wallonie, près de 675 000 enfants (3-17 ans) sont inscrits dans les écoles maternelles, primaires et secondaires en FWB et environ 12 000 enfants en Communauté Germanophone. Après la maison, c’est à l’école, à la crèche ou chez une gardienne que les enfants passent le plus de temps.

                En milieu scolaire, la présence de polluants dans l’air intérieur peut entrainer de l’inconfort et est susceptible de favoriser l’apparition de certains symptômes (maux de tête, fatigue, irritations des yeux, du nez, de la gorge, allergies et asthme) qui peuvent avoir des répercussions sur la croissance des enfants, sur leurs possibilités d’apprentissage et sur leurs résultats, ainsi que sur leur épanouissement culturel et social.

                Les caractéristiques physiologiques des enfants en font une cible vulnérable, ils sont plus vulnérables aux polluants que les adultes.

                Le projet « capteurs CO2 » vise à sensibiliser le milieu scolaire aux enjeux de la qualité de l’air intérieur et plus largement, s’inscrit dans le développement de mesures de prévention des risques sanitaires environnementaux souhaité par le Gouvernement Wallon.

                La pollution intérieure et son impact sur la santé

                  Le niveau de pollution intérieure dépend de l’interaction entre le bâtiment et son environnement extérieur (zone rurale, urbaine ou industrielle ; zone humide), du type de système de ventilation, de la façon dont le bâtiment est construit, meublé et utilisé et des activités des occupants.

                  Les sources d’émissions de polluants sont nombreuses : matériaux de construction, peinture, meubles, revêtement des sols et des murs, produits d’entretien, matériels utilisés pour les activités (colles, encres, peintures, feutres, etc.).

                  Photo air

                    Source : Guide des bonnes pratiques “AD’AIR à l’école”

                        L’exposition au large éventail d’agents physiques, chimiques et biologiques présents dans l’environnement scolaire accroît le risque de problèmes de santé à court et long terme des élèves ou du personnel.

                        Les problèmes de santé qui affectent les occupants des bâtiments scolaires vont d’une diminution de l’assiduité, du confort et des performances et d’une hausse des taux d’absentéisme parmi les élèves et le personnel, à des effets aigus sur la santé (par exemple, de l’irritation respiratoire), des maladies chroniques (par exemple, de l’asthme et des allergies) et des symptômes associés au syndrome dit du «bâtiment malade » (irritation des yeux, mal de tête, etc.). Le risque est plus élevé dans le cas des personnes allergiques, asthmatiques ou présentant une forte sensibilité aux produits chimiques, aux maladies respiratoires ou un affaiblissement du système immunitaire.

                          Qui sommes-nous?

                          Partenaires

                          Photo logos

                            Institut Scientifique de Service Public (ISSeP)

                              L’ISSeP est un institut scientifique wallon qui œuvre à un environnement sain et sûr. Nous réalisons des mesures de l’environnement afin de collecter, de produire et de diffuser des données sur l’air, les eaux, le sol, les déchets et les sédiments.

                              Sur base de ces données, l’institut met à disposition des autorités publiques compétentes, les outils nécessaires à la gestion de la protection de notre environnement ainsi qu’à l’évaluation des risques chroniques ou accidentels. Par ailleurs, nous travaillons sur de nombreux projets de recherche notamment sur la thématique des liens entre l’environnement et la santé. L’ISSeP est également Laboratoire de référence pour la Wallonie.

                                  Hypothèse

                                    L’asbl Hypothèse et un groupe inter-réseaux composé de didacticiens des sciences des Hautes Ecoles, d’instituteurs (trices) maternelles et primaires, d’enseignants en sciences et de pédagogues. Elle propose des modules de formation continuée, des outils et des ressources qui permettent de mettre en place une pédagogie (inter-)active des sciences dans les classes.

                                        Équipes

                                        Coordination

                                          Marie GOHY – ISSeP 200, rue du Chéra – 4000 Liège

                                          Consortium – Équipe projet
                                          • ISSeP : Marie GOHY et Aurore PETEUR
                                          • Hypothèse : Sabine DARO
                                            Comité d’accompagnement
                                          • Un représentant du cabinet du Ministre de l’Environnement ;
                                          • Un représentant de la DGO3 ;
                                          • Des représentants de l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat (AWAC), fonctionnaire gestionnaire du dossier ;
                                          • Un représentant de l’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP).
                                              • Le Comité d’accompagnement est notamment chargé de :
                                              • Approuver les actions, les budgets y associés, le calendrier des actions à mener et les différentes phases du projet ;
                                              • Veiller au suivi de l’état d’avancement et à la bonne exécution des actions couvertes par la subvention ;
                                              • Réorienter les travaux s’il l’estime nécessaire ;
                                              • Faire adapter et accepter les résultats, les documents, et les rapports d’activités et les déclarations de créances fournis par le bénéficiaire ;
                                              • Formuler, si nécessaire, des propositions d’avenant à la subvention.
                                                • Le fonctionnaire gestionnaire du dossier ou son représentant assure la présidence du Comité d’accompagnement.

                                                  Projet Capteurs CO2

                                                  Objectifs de l’étude

                                                  L’objectif de ce projet est de conscientiser les acteurs de la vie scolaire à l’importance de la bonne ventilation des locaux occupés par les enfants, par la mise à disposition de capteurs permettant de mesurer en temps réel la concentration en CO2 dans l’air.

                                                  Pourquoi mesurer le CO2

                                                  Le CO2 est un gaz incolore et inerte. Il ne constitue pas en soi un polluant mais sa concentration dans l’air est un bon indicateur de la qualité de l’air intérieur et du niveau de confinement des locaux.

                                                  Si la concentration en CO2 est maitrisée, la concentration des autres polluants le sera également.

                                                      Déroulement du projet

                                                      Vous êtes invités à vous inscrire au projet avant le 31/12/2019.

                                                      Si votre candidature est retenue, nous vous demanderons de vous inscrire à une des séances d’informations qui seront organisées entre mars et mai 2020 .

                                                      Lors de cette séance d’informations, vous recevrez le capteur CO2 à installer dans votre classe. L’ISSeP vous y informera également sur la pollution intérieure, ses sources et les moyens de la limiter et vous donnera quelques conseils relatifs à la ventilation. Vous recevrez également toutes les informations nécessaires à la bonne installation et utilisation du capteur. Enfin, l’ASBL HYPOTHESE y présentera les outils pédagogiques développés dans le cadre de ce projet, outils que vous pourrez utiliser durant vos cours.

                                                      De retour dans votre classe, vous pourrez installer le capteur afin de vous familiariser avec son utilisation. À la date de début des mesures, nous vous demanderons de positionner définitivement le capteur dans votre salle de classe selon les critères définis par l’ISSeP. Les mesures se dérouleront dans le courant de l’hiver 2020-2021.

                                                      À la fin de la période de mesures, vous nous ferez parvenir les données enregistrées sur la carte mémoire du capteur soit via l’interface web définie ou via l’envoi de la carte mémoire par voie postale. Nous vous demanderons également de compléter un questionnaire relatif à votre école et à votre classe (âge du bâtiment, mode de ventilation, nombre d’élèves habituel dans la classe, horaires des cours…). Ce questionnaire nous permettra de mieux exploiter les données collectées.

                                                      Quelques mois après la fin des mesures, vous recevrez un rapport personnalisé exploitant l’ensemble des données mesurées dans votre classe ainsi que des conseils personnalisés pour maintenir une bonne qualité de l’air et pourquoi pas faire également des économies d’énergie.

                                                      L’ensemble des données collectées dans les écoles participantes seront compilées dans un rapport global à destination de l’administration. Dans ce rapport, les données seront anonymées ; il ne sera donc pas possible d’identifier votre école.

                                                          PROTECTION DES DONNÉES

                                                          Pour garantir la confidentialité des données, l’ISSeP s’engage à pseudonymiser toutes les données collectées, tant celles liées aux mesures collectées par les capteurs que celles issues du questionnaire.

                                                            Seuls les responsables du projet ont connaissance et accès aux informations d’identification, indispensables pour assurer la restitution des résultats (si les établissements participants en font la demande).

                                                              Le DPO (Data Protection Officer), la personne responsable du RGPD à l’ISSeP, a également accès au fichier de données pour éviter d’éventuelles pertes de données en cas de départ du ou des responsables de l’étude à l’ISSeP.

                                                                Outils pédagogiques

                                                                Le volet pédagogique de ce projet est sous-traité à l’ASBL HYPOTHESE, une structure qui accompagne et forme les enseignants, instituteurs et animateurs à la didactique des sciences.

                                                                Les activités proposées sont déclinées selon l’âge des élèves des classes participantes pour la cible 10 -14 ans. Les fiches pédagogiques sont attrayantes et pertinentes pour les enseignants car, au-delà d’une sensibilisation à l’air, ils poursuivent des objectifs d’apprentissage disciplinaire en sciences, en mathématiques et en numérique (électronique, programmation, internet des objets) de leur prescrit. Ces activités sont inédites pour les élèves et entraineront très certainement une réelle mobilisation de leur part, ce qui garantit un impact fort du projet.

                                                                Les activités proposées toucheront les thèmes scientifiques de la matérialité de l’air, de la composition de l’air, de la respiration (et de son action sur la modification de la composition de l’air), sur la photosynthèse. Les mesures à l’aide des capteurs permettront aussi un travail sur les données (math et statistiques adaptées à l’âge), et une comparaison des données selon les contextes et diverses situations d’aération testées. Un dossier reprenant ces activités sera accessible sur le site d’Hypothèse et aussi distribué aux écoles participantes.

                                                                Public-cible

                                                                Photo classe

                                                                  Le projet s’adresse aux enseignant(e)s de 4ème, 5ème et 6ème primaire ainsi qu’aux enseignants de 1ère et 2ème secondaire (sciences ou technologie) des établissements scolaires wallons . Les projets pédagogiques proposés peuvent aisément s’intégrer aux programmes de ces années scolaires.

                                                                  Formulaire d’inscription

                                                                  Le formulaire d’inscription est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous.

                                                                      Attention : nous ne prendrons en compte qu’une seule inscription par école.

                                                                      Agenda
                                                                    • Jusqu’au 31/12/2019 : Inscription des écoles
                                                                    • Entre le 1/3/2019 et le 31/05/2019 : Organisation des séances d’information et distribution des capteurs aux écoles
                                                                    • Pendant l’hiver 2020-2021 : Mesures dans les écoles
                                                                    • 31/03/2021 : Envoi des données des écoles vers l’ISSeP
                                                                    • 31/05/2021 : Envoi des rapports individuels vers chaque école
                                                                    • 30/06/2021 : Envoi du rapport global vers l’administration
                                                                    • Foire aux questions
                                                                      Pourquoi l’étude est-elle réalisée?

                                                                        Le projet « capteurs CO2 » vise à sensibiliser le milieu scolaire aux enjeux de la qualité de l’air intérieur et plus largement, s’inscrit dans le développement de mesures de prévention des risques sanitaires environnementaux souhaité par le Gouvernement Wallon.

                                                                          Qui finance l’étude?

                                                                            L’étude est financée par le SPW/DGO3 (Service Public de Wallonie Agriculture, Ressources naturelles et Environnement) et l’AwAC (Agence wallonne de l’Air et du Climat) à hauteur de 50% chacun.

                                                                                À qui s’adresse ce projet?

                                                                                  Le projet s’adresse aux enseignants de 4ème, 5ème et 6ème primaire ainsi qu’aux enseignants de 1ère et 2ème secondaire (sciences ou technologie). Les projets pédagogiques proposés peuvent aisément s’intégrer aux programmes de ces années scolaires.

                                                                                      Pourquoi mesurer le CO2 et pas les autres polluants?

                                                                                        Le CO2 est un bon indicateur de la qualité de l’air intérieur et de la bonne ventilation des locaux. Si la concentration en CO2 est maitrisée, la concentration des autres polluants le sera également. La mesure du CO2 est simple et peut-être effectuée en continu à l’aide de capteurs faciles à utiliser. La mesure d’autres polluants intérieurs est par contre réalisée par des méthodes dont la mise en œuvre est plus complexe, elles sont donc aussi plus onéreuses. Il ne serait donc pas possible de réaliser les mesures dans un si grand nombre d’écoles.

                                                                                            Quelles sont les normes à respecter?

                                                                                              En Wallonie, 3 critères sont proposés pour caractériser la qualité de l’air intérieur :

                                                                                            • Le critère de qualité (CQ): Il s’agit d’une valeur qui définit un niveau de concentration de polluants dans l’air à atteindre (si la valeur mesurée est supérieure ou à ne pas dépasser). Ce niveau est fixé pour si possible éviter, au moins prévenir ou réduire les effets nocifs sur la santé, y compris celle des enfants.
                                                                                            • Le critère de vigilance (CV): Un niveau de vigilance correspond à un niveau au-delà duquel des investigations sont nécessaires afin de revenir à terme au niveau du critère de qualité de façon à pouvoir prévenir et réduire les effets sur la santé. Le Critère de Vigilance CV est 10 fois supérieur au critère de qualité CQ (CV = CQ x 10).
                                                                                            • Le critère d’intervention (CI) : Il s’agit d’une valeur-limite au-delà de laquelle des investigations complémentaires doivent être menées et des actions rapidement mises en œuvre afin de réduire l’exposition des occupants. Le Critère d’Intervention (CI), est 5 fois supérieur au critère de vigilance : CI = CV x 5

                                                                                              Pour le CO2, on a :

                                                                                            • CQ = 500 ppm
                                                                                            • CV = 1000 ppm
                                                                                            • CI = 1500 ppm

                                                                                              Ces critères tiennent comptent des effets les plus critiques sur la santé et de la vulnérabilité spécifique des enfants.

                                                                                                  Comment s’inscrire?

                                                                                                    Complétez le formulaire avant le 31/12/2019.

                                                                                                        Combien de capteurs peut-on recevoir?

                                                                                                          800 capteurs sont disponibles mais chaque école candidate ne reçoit qu’un seul capteur.

                                                                                                              Quand auront lieu les séances d’information?

                                                                                                                Les séances d’informations seront organisées entre mars et mai 2020. Chaque école retenue pour le projet sera invitée à s’inscrire à une séance.

                                                                                                                Nous n’avons pas encore défini le calendrier exact des séances d’info. Vous êtes invité, dans le formulaire d’inscription, à préciser quelle période de la semaine vous préférez, nous tiendrons compte au mieux des avis recueillis.

                                                                                                                    Comment sont organisées les séances d’information?

                                                                                                                      Les séances d’information dureront 2h maximum. Il est prévu d’organiser au moins deux séances d’information par province. Les lieux ne sont pas encore définis mais nous essayerons au maximum de limiter vos déplacements.

                                                                                                                      Durant ces séances, l’ISSeP vous informera sur la pollution intérieure, ses sources et les moyens de la limiter et vous donnera quelques conseils relatifs à la ventilation. Vous recevrez également toutes les informations nécessaires à la bonne installation et utilisation du capteur CO2.

                                                                                                                      L’ASBL HYPOTHESE y présentera les outils pédagogiques développés dans le cadre de ce projet, outils que vous pourrez utiliser dans le cadre de vos cours.

                                                                                                                      Les capteurs seront distribués lors des séances d’information.

                                                                                                                          Quand devrons-nous effectuer les mesures dans les classes?

                                                                                                                            Les mesures devront être effectuées durant l’hiver 2020-2021, les dates exactes ne sont pas encore fixées mais vous seront communiquées en temps utile.

                                                                                                                                Comment se déroulera le projet?

                                                                                                                                  Chaque école participante reçoit, lors de la séance d’information, un capteur qui mesure et enregistre en continu sur une carte mémoire, la concentration en CO2, la température et l’humidité relative de la classe.

                                                                                                                                    L’enseignant installe le capteur dans sa classe en respectant au mieux les consignes transmises par l’ISSeP.

                                                                                                                                      Après une période de mesures définie (environ 3 mois), l’enseignant transmet les données à l’ISSeP via une interface web ou envoi de la carte mémoire par courrier.

                                                                                                                                        L’école reçoit par la suite un rapport reprenant l’ensemble des données mesurées dans la classe ainsi que des conseils personnalisés.

                                                                                                                                            Que dois-je faire si j’accepte de participer?

                                                                                                                                              Si vous participez à ce projet, vous vous engagez à :

                                                                                                                                            • Participer à une courte séance d’information sur la pollution intérieure et l’importance de la bonne ventilation des classes ;
                                                                                                                                            • Installer le capteur dans votre classe selon les recommandations de l’ISSeP ;
                                                                                                                                            • Nous renvoyer les résultats des mesures à la fin de la période de mesures.
                                                                                                                                                • Comment puis-je connaître les résultats de l’étude?

                                                                                                                                                    À la fin de la période de mesures, vous recevrez un rapport personnalisé avec les résultats concernant votre classe. Les résultats des mesures dans l’ensemble des écoles seront également disponibles sur ce site. Dans ce cas, les résultats seront bien entendu anonymés.

                                                                                                                                                        Qu’adviendra-t-il de mes échantillons, données et résultats?

                                                                                                                                                          Vos échantillons et vos données ne seront utilisées que d’après votre consentement éclairé et d’une manière qui protège votre vie privée et celle de vos élèves selon la réglementation européenne RGPD et les exigences nationales. Les résultats publiés de l’étude ne vous identifieront d’aucune manière.

                                                                                                                                                          Un code unique et aléatoire (impossible à décoder) constitué de chiffres et de lettres sera attribué à chaque école. Ce code supprimera alors toutes les informations personnelles identifiables afin de protéger votre vie privée et celle de vos élèves et empêchera le suivi des données. Seuls les responsables du projet auront connaissance et accès aux informations d’identification, indispensables pour assurer la restitution vos résultats (si vous en avez marqué le souhait).

                                                                                                                                                          Les résultats de l’étude seront stockés par l’ISSeP pour une durée de 20 ans pour une utilisation éventuelle dans des futures études. Des données codées recueillies dans votre école et auprès des autres participants seront stockées et seront peut-être combinées avec d’autres données provenant de différentes sources.

                                                                                                                                                          Les résultats globaux de l’étude seront communiqués aux autorités régionales, nationales et européennes afin de soutenir les actions politiques liées à la protection de la santé publique. Ils seront également diffusés auprès d’autres intervenants, y compris le grand public, les scientifiques et d’autres parties intéressées.

                                                                                                                                                              Comment ma vie privée et celle de mes élèves sera-t-elle garantie ?

                                                                                                                                                                Votre vie privée et celle de vos élèves est protégée en respectant les exigences du règlement européen général sur la protection des données et la législation en vigueur en Belgique. Les responsables du projet sont garants de la protection de vos données contre une perte, un accès/une utilisation non autorisé, un modification/divulgation ou contre toute autre utilisation abusive. Le contrôleur des données est l’équipe du projet.

                                                                                                                                                                Tous les traitements de données seront effectués de manière ce qu’il ne soit plus possible de vous attribuer vos données sans utiliser d’informations complémentaires. Le nom de votre école sera remplacé par un code. L’ISSeP s’engage à pseudonmiser les données collectées. Les informations qui vous identifient (nom, coordonnées) seront conservées séparément et sous mesures de protection. Tous les enregistrements électroniques et papier seront protégés contre tout accès non autorisé à vos informations privées. Les rapports publiés de l’étude ne contiendront aucune information pouvant vous identifier. Les tiers n’auront pas accès à vos résultats personnels, à moins que vous n’y consentiez.

                                                                                                                                                                    Pourquoi avez-vous besoin de mon consentement écrit ?

                                                                                                                                                                      Votre consentement écrit confirme que vous vous portez volontaire pour participer à l’étude après avoir compris ce qui vous est demandé et quels sont vos droits. Vous avez le droit de retirer votre participation à tout moment sans aucune conséquence et le droit de choisir si vous souhaitez recevoir vos résultats individuels ou pas. Vous confirmerez également que nous pourrons vous contacter ultérieurement pour vous informer de vos résultats individuels ou à des fins historiques, statistiques ou scientifiques.

                                                                                                                                                                          Qu’est-ce que ce projet va m’apporter?

                                                                                                                                                                            En participant à ce projet, vous allez bénéficier gratuitement d’une information sur la pollution intérieure et les bonnes pratiques de ventilation.

                                                                                                                                                                            À la fin du projet, vous recevrez un rapport reprenant des conseils personnalisés en fonction des résultats des mesures.

                                                                                                                                                                            Vous conservez le capteur et pouvez continuer à l’utiliser dans votre classe et/ou partager l’expérience avec vos collègues.

                                                                                                                                                                            Des projets pédagogiques liés à la qualité de l’air et au CO2 sont mis à votre disposition par l’ASBL HYPOTHESE. Vous pouvez les utiliser à votre guise dans le cadre de vos cours.

                                                                                                                                                                            Et le plus important, vous améliorez la qualité de l’air de votre classe et le bien-être de vos élèves !

                                                                                                                                                                                Y a-t-il des risques si je participe à l’étude ?

                                                                                                                                                                                  Il n’y a aucun risque. Le capteur est totalement silencieux et n’émet aucune substance chimique. Les données collectées seront anonymées avant publication des résultats.

                                                                                                                                                                                      Y a-t-il des coûts pour moi ?

                                                                                                                                                                                        Les seuls frais que ce projet peut engendrer sont les frais de déplacement pour participer à la séance d’information.

                                                                                                                                                                                            Que se passe-t-il si j’ai des préoccupations ou des plaintes pendant que je participe à l’étude ?

                                                                                                                                                                                              En cas de problème, vous pouvez contacter l’ISSeP par e-mail à l’adresse capteurco2@issep.be.

                                                                                                                                                                                                  Qui dois-je contacter si je ne suis pas sûr de quelque chose ou si je souhaite d’avantage d’informations sur l’étude?

                                                                                                                                                                                                    Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question sur cette page, vous pouvez la poser par e-mail à capteurco2@issep.be

                                                                                                                                                                                                        Presse
                                                                                                                                                                                                        Contacts

                                                                                                                                                                                                        Pour de plus amples informations avant, pendant ou après l’étude, vous pouvez nous contacter :

                                                                                                                                                                                                        ISSeP – 200, Rue du Chéra – 4000 Liège

                                                                                                                                                                                                          Coordination

                                                                                                                                                                                                            Marie Gohy : 04 229 83 51
                                                                                                                                                                                                            Email : capteurco2@issep.be
                                                                                                                                                                                                            Web : www.issep.be/capteursco2

                                                                                                                                                                                                            Communication

                                                                                                                                                                                                            Aurore Peteur : 04 229 83 49