Rapport final de l’étude EDIT

Grâce au Plan Environnement-Santé wallon, l’ISSeP a mené une nouvelle étude, intitulée Étude Dynamique Intelligente du Trafic (EDIT, 2021-2023), visant à évaluer l’impact sur la qualité de l’air, à Namur et à Eupen, de mesures de mobilité et d’aménagements urbains (extension d’un piétonnier, modification d’un plan de circulation, …), complémentaires ou non à une zone basses émissions communale. L’objectif de l’étude était de mettre à la disposition des deux villes un outil d’aide à la décision pour orienter leurs choix en matière de mobilité avec pour finalité première une amélioration de la qualité de l’air. Ce projet a permis:
– de densifier les comptages du trafic à Namur et à Eupen avec le concours de citoyens volontaires  qui ont placé un dispositif de comptage à leur fenêtre,
– de développer, grâce à ces comptages notamment, une modélisation de la mobilité permettant d’estimer le trafic sur l’entièreté du réseau de ces deux communes,
– de déployer progressivement des ministations de la qualité de l’air dans les rues où le trafic est toujours mesuré,
– de produire des cartes à très haute résolution spatiale des niveaux de pollution actuels à l’aide d’un modèle de dispersion des polluantes émis par le trafic,
– et, enfin, grâce aux méthodes mises en place, de tester des scénarios afin d’objectiver des mesures avant leur mise en œuvre, en mettant en évidence leurs effets positifs et négatifs.
Le rapport final de l’étude est disponible ici: https://cloud.issep.be/index.php/s/pothSOQhqsrE9H8